Ce qu’il faut savoir sur les taxis conventionnés

Les taxis conventionnés se distinguent des taxis classiques par le but de leur mise en place. Que savoir par rapport à ces dispositifs ?

Taxis conventionnés : de quoi s’agit-il ?

Les taxis conventionnés sont des dispositifs créés par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Il s’agit en réalité de moyens de déplacement qui sont censés assister une personne étant dans l’incapacité de se déplacer dans le cadre médical. Ils peuvent être utilisés par n’importe quel type de personne.
La principale condition à remplir est que cette personne soit dans l’incapacité de se déplacer toute seule. Elle peut également y avoir recours si la personne concernée éprouve de la difficulté à se déplacer.

À qui sont destinés les taxis conventionnés ?

L’usage des taxis conventionnés n’est possible que face à certaines situations précises. Ainsi, le recours à ce moyen de déplacement peut se faire dans le cadre d’un transport dans le cadre d’une hospitalisation. Il peut également se faire si le bénéficiaire est victime d’une maladie chronique.
Si le patient a besoin d’effectuer un trajet supérieur à 150 kilomètres, le taxi conventionné peut lui être permis d’accès. De même, si le patient doit répondre présent à une convocation médicale, il peut avoir recours au taxi conventionné. Aussi, le bénéficiaire peut être victime d’un accident survenu dans le cadre professionnel.

Comment accéder aux taxis conventionnés ?

Le recours à un taxi conventionné ne peut se faire sans quelques démarches préalables. Ainsi, le futur bénéficiaire doit se rendre chez son médecin ou lui faire appel pour l’établissement d’une ordonnance. C’est ce dernier qui déterminera si la situation sanitaire de son patient nécessite l’intervention d’un taxi conventionné.
Une fois que son accord est donné au patient, celui-ci devra mettre en place un dossier qui comportera certaines informations. Au nombre de ces informations doivent figurer le nom, la raison et la date de prise en charge. Il lui restera alors à prendre contact avec la CPAM ou faire appel à une agence de taxis conventionnés.