Écologie : un vaste projet de préservation des forêts de mangroves pour sauvegarder l'environnement

Lutter efficacement contre la dégradation des espèces végétales est l'objectif principal visé par une campagne massive de préservation des forêts de mangroves qui se déroule au moment actuel. Dans cette optique, les localités comme fokontany de Kimony et Morondava (Madagascar) ont récemment accueilli la plantation de 171 000 propagules de la part du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP). Lisez cet article pour avoir plus d'informations sur ce fait.

Un projet d'une envergure écologique hautement soutenu

Ce projet de préservation des forêts de mangroves dont la mise en œuvre a reçu l'accompagnement de plusieurs partenaires sociaux et même du soutien de la population locale, s'inscrit en réalité dans un contexte marqué par le défrichement massif de mangroves dans les régions précédemment énumérées, en particulier. Visitez la source pour en savoir davantage. En effet, placé sous tutelle du ministère chargé de l’Agriculture, le projet prévoit pour cette année le rétablissement et la préservation d’environ 10 000 ha de mangroves. Pour joindre l'acte à la parole, les responsables du ministère ont profité de cette campagne de reboisement pour sensibiliser la population locale sur le rôle prépondérant que jouent les forêts de mangroves dans la conservation de la biodiversité.

Retour sur quelques avantages des mangroves

Il faut dire que les mangroves occupent une place de choix dans la subsistance et l'économie des communautés locales dans la mesure qu'elles constituent des zones très productives pour la petite pêche. En effet, véritables nids des poissons, crabes, crevettes, etc. elles contribuent fortement au quotidien de la population locale surtout en matière de bois de chauffe et de construction, du miel et de plusieurs plantes pour la pharmacopée locale. Aujourd'hui, le monde entier est en train de reconnaître les valeurs environnementales, sociales et économiques des mangroves dont le potentiel se révèle participatif au développement des zones côtières.