Le 3eme pilier en 2021

Le 3éme pilier est un excellent moyen qui permet d’épargner et aussi de servir de complément aux deux premiers piliers. Celui-ci aide à la constitution d’un capital pour la retraite ou de l’achat d’un bien immobilier ou mobilier. Il permet aussi de disposer d’une sécurité en cas d’invalidité ou de décès.

Economisez jusqu’à 2'900 fr d’impôt chaque année

L’ouverture d’un 3eme pilier est très encouragée par la confédération qui met en avant les nombreux avantages fiscaux de celui-ci. En effet, vous payez moins d’impôts et pourrez de ce fait réaliser des économies considérables. Ces dernières peuvent aller jusqu’à 2'900 fr pour un salarié et de 15'000 fr pour un travailleur indépendant. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://3pilierbanque.ch/.
Vous l’aurez compris, la fiscalité du 3eme pilier vous permet de déduire le montant de vos investissements de votre revenu imposable. Cela va jusqu’à CHF 6'883 par an pour un salarié et jusqu’à CH 34 416 annuellement pour un travailleur indépendant ne disposant pas d’affiliation à une caisse de pension.

Quand toucher les prestations du 3eme pilier ?

Les prestations de retraite du 3eme pilier peuvent être remises à l’assuré au minimum 5 ans avant qu’il n’atteigne l’âge limite de 65 ans pour les hommes. Pour les femmes, cet âge est de 64 ans. Toutefois, il est important de noter qu’un versement anticipé est possible. De même, on peut toucher cette prestation si le preneur souhaite affecter le capital à l’acquisition de la propriété d’un bien immobilier pour ses besoins personnels.
Il est aussi envisageable de toucher les prestations du 3eme pilier à l’amortissement d’un prêt hypothécaire grevant le logement. C’est aussi le cas lorsque le capital doit être affecté au rachat des années de cotisations dans la casse de retraite. Enfin, l’assuré peut toucher cette prestation en cas de divorce. A noter que le remboursement en espèces peut être demandé.