Les différentes formules d’assurances moto

Tous les conducteurs de moto ont l’obligation d’assurer leurs moyens de déplacement. Avec les différentes formules disponibles, chaque motard à la possibilité de souscrire à l’assurance deux roue qui est adapté à ces besoins et à ces budgets. Voici les plus grandes formules d’assurances moto auxquelles vous pouvez souscrire.

Assurance moto : la formule au tiers

Sur ce site, il est mis à votre disposition les informations nécessaires pour choisir la formule d’assurance qui vous convient. En effet, l’assurance au tiers est une assurance considérer comme la formule de base pour une assurance moto verte. Elle prend en compte la responsabilité civile. Cette responsabilité civile est la couverture minimum qu’il faut pour pouvoir se déplacer avec un engin à deux-roues. Peu importe la structure vers laquelle vous vous tournez, l’assurance au tiers est la formule la moins chère. Elle est aussi celle qui protège le moins. En réalité, elle ne couvre ni la moto ni l’assuré. Elle ne couvre que les dommages et les dégâts infligés à autrui et au bien public.

Assurance intermédiaire pour les deux-roues

La formule intermédiaire n’est rien d’autre que la formule au tiers plus. C’est une vision améliorée et plus grande de la formule précédente. C’est une couverture qui prend en compte la responsabilité civile et les garanties supplémentaires auxquelles l’assuré souscrit en fonction de ces besoins. Ces garanties sont disponibles en option. Quand vous choisissez d’y souscrire, le montant global de la cotisation augmente d’une façon ou d’une autre.

L’assurance tous risques pour les motos

C’est la formule d’assurance la plus complète qui soit. C’est également la plus onéreuse. L’assurance tout risque comprend toutes les options proposées dans les formules d’assurances précédentes et quelques garanties supplémentaires. C’est le cas par exemple de la garantie du conducteur qui propose une prise en charge complète des dommages physiques de l’assuré en cas de sinistre. Le sinistre peut engager la responsabilité de l’assurer ou pas.